Partagez | 
 

 [Quête] L'Énigme de la pauvreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisy Switsher


avatar
Féminin Messages : 344
Age : 22
Humeur : Abracadabra! *o*

MessageSujet: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    Dim 8 Avr - 4:16

Je la sentais se réveiller. Avant, je ne sentais pas du tout sa présence, elle n'était pas consciente de qui j'étais. Mais depuis une journée elle est là, dans les vapes mais présente quand même.

Après avoir fait mon visa, je m'étais fièrement rendue à Fairy Tail, un bâtiment imposant et coloré. Lorsque j'étais parvenue à l’intérieur, plusieurs personnes étaient présentes et il régnait une bonne ambiance. Je remarquai un homme souriant accompagné d'un singe qui me regardait fixement. Je lui demandai ou il fallait que j'aille pour avoir une quête. Il me dévisagea et s'exclama:

"- Tu es nouvelle? Une bien belle nouvelle en plus! Viens je vais te présenter au vieux!"

Il me prit alors par la main et je ne pu faire autrement que de le suivre. Le singe à l'origine sur l'épaule du garçon me regardait bizarrement puis, s'agrippa aux bras pour se percher sur ma tête. J'essayai vainement de le faire partir avec ma main libre mais, mes tentatives ne faisaient que le faire s’agiter plus. J'abandonnai avec une grimace de dégout. Lorsque l'homme s’arrêta, il me dit d'attendre, nous nous trouvions devant une vaste porte. Comme nous avions le temps, il s'empara de la conversation:

"- Je m'appelle Fallaesilk, mais je préfère Silk. Mon compagnon poilu se nomme San. "

En entendant son nom, la bête immonde sauta sur place, glissa et tomba pour se rattraper avec grand bruit à mon buste. Il resta ainsi à roucouler sur ma poitrine puis remonta sur son perchoir. En chemin, je remarquai que ses poils laissaient une douce odeur derrière eux. Je me sentis rassurée de savoir qu'il était propre. Son numéro m'arracha un grognement que Silk prit à la rigolade.

"Daisy... Je m'appelle Daisy."

Le jeune homme en face de moi était charmant. Un vrai héros de roman fantastique. Il avait des cheveux brun formant de belles boucles sur sa tête, ses yeux étaient d'un bleu profond, sa posture était altière, son corps musclé et son sourire éclatant. Je ne savais pas quoi dire, je ne sais si c'était son regard ou l'animal, mais je me sentais gênée. Silk ne prit guère attention à ma gène et demanda:

"Tu es arrivé quand dis-moi?"

"Un peu plus d'une semaine, je crois... Dis, on attends quoi?"

"Le vieux à de nombreux invités, ne t'inquiète pas, je pense que c'est bientôt fini."


Les paroles de Silk se justifièrent, la porte s'ouvrit laissant place à un petit groupe d'homme qui sortirent. Mon compagnon me fit signe d'entrer et me souffla:

"Je dois vaquer à mes occupations, on ne se reverras surement pas à ta sortie. Si tu as le moindre problème, viens me retrouver, je suis souvent ici."

Je lui jetai un regard entendu, et entrai dans le bureau. Là, on m'expliqua les règles des quêtes et me donna plusieurs papiers résumant ces dernières. Je voulais tenter une B. Non que je sois suicidaire mais... si en faite. Sauf qu'on m'en empêcha. C'est difficile à expliquer. Mais une peur intense s'ancra en moi rien qu'en lisant les résumés. Je su que c'était elle. Je ne pouvais pas lutter contre moi même. Ma main se tendit d'elle même pour saisir une quête de rang D intitulée: L’énigme de la pauvreté.

Et voilà, je me retrouve donc à faire une quête! Après avoir eu tous les détails, j'étais sortie victorieuse du grand bâtiment. La quête se déroulait dans la zone marchande, la plus proche de ce lieu. Je devais tout d'abord trouver le fameux garçon qui avait demandé cette aide. J'avais pour indication, une adresse majestueusement griffonnée sur un morceau de papier:

"8 Place du Nanti"


Ce mot me tira une grimace. Je ne pu m’empêcher d'imaginé un vieux fils à son père avec un chapeau ridicule et une redingote rayée. Je devais tout d'abord trouver cette fameuse rue. Avant de demander aux passants, je décidai de marcher un peu. A la "Rue du parti pris", je décidai de m’enquérir près d'une personne. C'est alors que j’aperçus le pirate attablé seul à un bar. Avec un grand sourire je le rejoignit. Il ne parut pas surpris de me voir et me demanda si j'avais bien trouvé ce que je voulais.

"Oui, merci beaucoup! Seulement, je dois me rendre dans un endroit nommé "Place du Nanti" et je ne sais absolument ou cela pourrait être"

"Jconnais pas, ptéte demandez au serveur, il doit avoir une carte dce lieu."

Avec un sourire je le remerciai et allai demander au serveur qui me remit une carte de la ville. En partant, je payai un verre de bière à mon pirate et me prit un verre de Mulissi, un alcool que je venais de découvrir. Tout en regardant la carte, je marchai tranquillement lorsque un homme m'aborda au coin de la rue. Selon ce que j'avais compris de ma quête, j'allais avoir affaire avec des hommes comme celui-ci, des mendiant. Il avait une haleine putride et un sourire édenté. Il me faisait l’aumône. Je m’arrêtai, lui proposa de ma liqueur (qu'il ingurgita très rapidement!) et lui demandai s'il connaissait le coin:

"Je recherche un endroit nommé "Place du Nanti". Et cette carte est absolument incompréhensible! Vous seriez bons si vous me donniez quelques indications!"

"Mais tout à fait Mademoiselle, cette rue se trouve adjacente à celle-là même d’où on se trouve." Prenez donc la prochaine rue à droite petite dame. Vous y connaissez du monde?"

"Non, non, absolument pas! Mais je dois y rencontrer quelqu'un."


Voyant que je m’apprêtais à partir, l'homme m'attrapa la main et me demanda d'une voix doucereuse:

"Auriez vous encore de cette bonne liqueur que vous m'avez donné?"

"Non, mais si je repasse par là je ne vous oublierai pas."


Il eut un rire grinçant puis il s'enfonça dans une sombre rue. Je me demandai si j'avais bien agis. Je n'avais pas vraiment de plan mais je me disais qu'il valait mieux me faire plus d'amis que d'ennemis. L'après midi touchait à sa fin, je décidai de rapidement me rendre vers mon employeur. J'y arrivais sans embuche. La maison qui était la numéro 8 était impressionnante et moche. D'un rose affreux en faite. A la porte, on me demanda d'attendre puis, un petit bonhomme rond et rouge s'avança vers moi. Il n'y avait pas de doute, c'était exactement la caricature de ce que je m'en faisait. Je ne pu réprimer un gloussement. Je tendis la main au garçon en lui disant que j'avais accepté sa mission. Il me regarda d'un air approbateur et m'entraina dehors. Nous ne marchâmes pas longtemps lorsqu'un vieillard apparut. Lorsqu'il aperçut le garçon qui arrivait vers lui, il eut une grimace satisfaite. Ce devait être le fameux poseur d'énigme.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar
Messages : 139

MessageSujet: Re: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    Dim 8 Avr - 23:20

- Ah te revoilà ! dit le petit garçon

Daisy assista alors à une petite scène entre le garçon et le vieil homme .. ce dernier n'était pas agressif , mais plutôt en retraite , on aurait dit qu'il était timide mais nan ça devait être sa situation qui le rendait aussi passif ... le petit garçon n'hésita cependant pas à lui crier dessus , mais renonça à lui donner quelques coups , voyant que le vieil homme était soutenu pas d'autre mendiants , dont l'un que Daisy avait rencontré.

Préférant ne pas rentrer dans une situation difficile , la jeune femme prit le garçon par le col et lui dit de se calmer , mécontent il n'eut pas le choix que d'écouter Daisy .
La demoiselle demanda alors au vieil homme ce qu'elle devait faire :

- Tu dois répondre à toute ces énigmes ! dit le grassouillet.
-.... oui mademoiselle , le principe est simple ; je vous pose une série de questions dont la difficulté augmentera au fur et à mesure des questions . Si vous réussissez vous aurez gagné , en revanche si vous perdez vous me devrez un petit pécule...

Daisy accepta alors , le but paraissait simple .

Le mendiant commença alors :

-Bien , commençons par la première série , vous n'aurez le droit qu'à 4 essais
( pour cette série) .


Première énigme :


Aujourd'hui un crime a été commis . Une personne est morte , tout le monde sait ce qui c'est passé mais pourtant personne n'ira jamais en prison.

Pourquoi?


Deuxième énigme :


Rajoutez un symbole pour que cette égalité soit vraie:

" IX=6 "


N'oubliez pas , je ne suis qu'un pnj !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Switsher


avatar
Féminin Messages : 344
Age : 22
Humeur : Abracadabra! *o*

MessageSujet: Re: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    Lun 9 Avr - 19:25

Ainsi allait marcher le jeu. Bien. J'écoutais patiemment le mendiant me dicter ses devinettes. La première me disait vaguement quelque chose. Je m'écartai un peu et fermai le yeux. Je commençai à réfléchir à la première énigme. Elle ne semblait pas compliqué et comme toutes les énigmes, semblait complétement illogique.
"Aujourd'hui un crime à été commis"
Un crime peut ne pas être forcement un meurtre, peut être juste une blessure ou même un vol... Mais la suite dit qu'une personne est morte. Une personne est morte.... Est-ce forcement le crime mentionné par la première phrase? Non, pas obligé...
",tout le monde sait ce qui c'est passé mais pourtant personne n'ira jamais en prison."
Je souris, comme à mon habitude, l'image d'un meurtre apparu à mes yeux pour réponse à cette question. Mais la était le piège. Un meurtre n'en ai pas forcement un. Si cela n'avait été qu'un homme tuant un autre, il y aurait forcement punition sauf si cet homme est milliardaire ou qu'il se cache bien... L'idée qui me vient après, fut celle d'un homme en noir entrant dans une grande maison pour voler quelque chose d'important. La personne morte pourrait être simplement une personne âgée ayant vécu sa belle vie. Ainsi, il y aurait eu un crime, un mort naturel et personne en prison. A non.... le crime serait puni... Dommage, j'aimais bien ce scénario.

Reprenons, il doit y avoir plus facile.... Soudain, la solution me sauta aux yeux, que j'ouvris. Un sourire apparut au coin de ma bouche. Le garçon me regardait avec de grands yeux pleins de questions et les mendiants parlaient tranquillement entres eux. Celui à qui j'avais donné ma liqueur m'observa et interpella mon sphinx pour lui dire que je semblai avoir une réponse. Je pris la parole lorsque ce dernier se retourna.

"La réponse est le suicide. Un crime a été commis. Celui d'un homme qui contrecarre la mort. Une personne est morte tuée de sa seule main. Et tout le monde en parle en chuchotant, en pleurant et en l'accusant. Le meurtrier est parti en même temps que la victime, ainsi personne n'ira en prison."

Puis, je m'accroupis, traçait sur le sol sale la deuxième énigme.

" IX=6 "

En chiffre romain, IX signifie 9... On ne pouvait rajouter qu'un seul symbole. Comme toujours, je savais que mon premier instinct ne donnait pas la bonne réponse. J'oubliai donc le 9 et me concentrai sur la forme. Après un petit temps de concentration, je poussais un soupir et traçait un beau S tout rond devant le I. Bien sure, six=6...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar
Messages : 139

MessageSujet: Re: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    Sam 14 Avr - 4:45

Lorsque la première réponse de la jeune femme fut dite , les mendiants , qui parlaient entre eux , firent surpris. Ce sentiment semblait pourtant anodin quand le poseurs d’énigme resta stoïque .
Il resta ainsi même après que la réponse à la 2ème énigme fut donné...

-Je vois que votre intelligence n'a d'égal que votre beauté..
dit-il sans bouger d'un cil.

Il se tourna alors vers ses camarades mendiants et discutèrent entre eux pendant quelques minutes , on entendit vaguement quelques sons , mais rien d'assez audible pour comprendre quoi que ce soit.
Puis il revient vers la jeune demoiselle et le petit garçon :

- Vous avez eu bon aux 2 énigmes de cette série.


Le petit garçon était alors tout content ( peut-être qu'il n'est jamais arrivé à répondre à ces premières questions...) puis le vieil homme continua à donner des énigmes :

-Bien , vous avez terminé cette première série de questions.. passons à la suivante .
Je vais énoncé un certain nombre d'égalité :


9=3
3=9
10=5+5
4=-5
5= 10

Combien vaut 7?

Énigme suivante....


Sur un petit Ferry , un homme d'une 30aine d'année avait pour ordre de faire traverser un tigre , des enfants et une cargaison de nourriture d'un point A à un point B

Cependant le ferry était tellement petit, qu'il ne pouvait embarquer qu'un des trois et lui-même pour chaque traversée....

Comment réussit-il à tous les traverser sans laisser l'occasion aux enfants de manger la cargaison de nourriture et au tigre de manger les enfants?


Dernière de cette série , tenez voici le texte :


Le mois a été excellent pour un fermier , éleveur de poule , il revend ses œufs et avec les bénéfices s'offre des loisirs , au mois de mai il a vendu plus de 12556 œufs de poules , mais à la fin du mois de juin des renards ont mangés les 3/4 de ces poules , ne pouvant faire autrement si ce n'est fermer sa ferme il a du songer à vendre 192 poule.

Dans ce texte , il y a une erreur .
Cependant cette erreur est aussi vraie , pourquoi?.


N'oubliez pas , je ne suis qu'un pnj !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Switsher


avatar
Féminin Messages : 344
Age : 22
Humeur : Abracadabra! *o*

MessageSujet: Re: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    Sam 2 Juin - 21:47

aie.... Celles là étaient dure. J'y réfléchis un certain temps et trouvait facilement la réponse à la deuxième. Je décidai de dire la réponse pour ne pas oublier puis de revenir sur les deux autres.

"L'homme devra commencer par prendre les enfants et les amener de l'autre côté, au point B. Il revient, prend les cagettes et les dépose au point B. Avant de repartir au point A pour rechercher le tigre, il reprend les enfants et les ramène au point A. Il prend alors le tigre, le fait traverser et revient chercher les enfants restés seuls au point A. Ainsi personne n'a été mangé."

Sans attendre l'avis de mes juges, je méditai. Je m'accroupis et traçai les symbole de la première énigme sur le sol à l'aide d'un bâton.

9=3
3=9
10=5+5
4=-5
5=10
7=...?


Rien... aucune idée ne me venait à l'esprit. Une main sur le sol, je dirigeais l'autre vers ma bouche et baillai. Pendant un cours instant, mes yeux se fermèrent et dans le noir absolu parut en lettre de feu les chiffres qui me trottinaient dans l'esprit. En dernier, plus grand que les autres, un 7 trônait. Je pouvais entendre les rouage de mon esprit qui tournaient, crissaient sous l'emprise de la recherche. Et puis il y eut un déclic. Je calai... Énervée, je me penchai sur l'autre problème. Une histoire de poule et d’œuf. Je me sentais m’énerver et cela n'allait pas aider! L'impatience commençai à me gagner. Je ne supportai de perdre et la ligne d'arrivée était encore loin.

Avec un gémissement j'enfouis ma tête dans mes mains, la secouait pour faire venir une quelconque idée. Les énigmes étaient souvent à deux face, celle scientifique, celle qu'on cherche en première. Mais ces chiffres n'avaient aucune logique.... Puis, il y avait celle du poète. Soit, la solution était soit très simple, sois tellement contraire à ce qu'on s'y attend que l'on ne la trouve pas. Je n'avais jamais aimé les maths, je n'étais pas poète de par nature, et patiente, encore moins. Je me relevai d'un mouvement rageur et commençai à faire les 100 pas. Je sentais le regard du garçon, suppliant, et les yeux des vieillards, perçants dans mon dos.

Je me retournai, plantai mon regard dans celui de mon juge, une main sur la hanche et ma phrase claqua, claire et bien prononcée:

"Je Donne Ma Langue Aux Chats"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar
Messages : 139

MessageSujet: Re: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    Lun 25 Juin - 0:32

-Vous avez quand même bon à la deuxième énigme , dit le vieille homme , alors que ses amis riaient sans complexes.

Le grassouillet petit garçon commença alors à perdre patience , à telle point qu'il tapait du pied.
Le poseur d'énigme , voyant en Daisy une jeune femme intelligente , n'a sans doute pas fait exprès de poser ce genre d'énigmes saugrenus , voir le petit garçon s'énervait lui suffisait amplement.

Il s'approcha alors de Daisy pour lui soupirer quelques conseils sans que ses amis le sachent .

-L'énigme des chiffres n'a rien de rationnelle du moins pas comme vous le pensez..... servez vous des autres égalités pour trouver à quoi peut correspondre le chiffre 7...... Quant à l'énigme des poules , une partie de l'énigme est trompeur et vous induit en erreur si bien que vous ne voyez pas ou se trouve la vraie erreur de plus n'oubliez pas qu'une erreur bete peut en entrainer une plus complexe , il indiqua avec son index la fin du texte avant de se replier.

Bien , donnez vous toujours votre langue au chat?


N'oubliez pas , je ne suis qu'un pnj !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] L'Énigme de la pauvreté    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] L'Énigme de la pauvreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comics'n'Books : Le Forumactif , futur référence des Comics et des mangas :: Espace détente :: Avenue des Jeux-Elysées :: La Grande Faille. :: La Zone des Marchands-