Partagez | 
 

 Disparition innatendue d'une star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisy Switsher


avatar
Féminin Messages : 344
Age : 22
Humeur : Abracadabra! *o*

MessageSujet: Disparition innatendue d'une star   Dim 11 Déc - 3:00

Les larmes ne cessaient de couler le long de ses joues. Elle tremblait, elle avait froid. Elle avait faim, soif, elle avait peur. Elle était terrifié, paniqué. Elle était terrorisé. Ses yeux étaient vide. Ils semblaient perdu dans un point unique. Ses cheveux, sales se répandaient sans aucune stratégie sur son visage et tombaient en tas sur le sol terreux. Ses genoux étaient repliés et ses mains les tenaient en essayant de paraitre le plus petit possible. Elle voulait se rendre invisible et pouvoir disparaitre dans le tonneau qui lui servait de dossier. Sur le coin de son front apparaissait une croute toute fraiche qui répandait encore du sang coulant le long de son visage pour se perdre dans son cou puis sur sa poitrine. Elle n'avait pas mal. Elle ne pouvait pas avoir mal. Elle était ailleurs. C'était un cauchemars. Un simple cauchemars. Elle allait se réveiller.
RÉVEILLE TOI!!!!!!!

~6h plus tôt~

La salle était pleine. Les hurlements couvraient les applaudissements. Les mains, les pieds, tous les membres disponibles la rappelaient sur scène. Les yeux pétillaient et les dents brillaient sous les projecteurs. La foule était endiablée, mu par une seule et même excitation. Miku. Son concert avait été spectaculaire. Encore plus que d'habitude.
Mais Miku était fatiguée. Son concert avait été long et fastidieux. Cela faisait déjà deux fois qu'elle revenait. Elle ne voulait plus que du calme et un bon bain chaud. Si elle avait su.... Elle y serait retourné. Elle aurait secoué la tête avec un grand sourire, faisait valser ses gouttes de sueurs. Mais elle y serait retourné. Elle aurait regardé son publique et elle aurait chanté, heureuse. Comblée, elle aurait chanté à en perdre sa voix, à en perdre son souffle, à en perdre sa vie. Elle n'y est pas retournée.
Elle a choisi de se rendre dans sa loge. D'enlever sa couronne, de poser ses bijoux et de changer de costume. Après cela, elle s'est regardé dans le miroir. Si elle avait su, elle aurait fuit son reflet. Mais elle ne le savait pas... Elle s'est regardé. Elle était fatiguée, cela se voyait. Elle se détacha les cheveux, les laissant se rependre librement dans son dos. Elle tournoya en s'étirant. Elle était fière d'elle. Tellement fière du regard que posait ses fans sur elle. Des sourires que les enfants faisaient lorsqu'elle ébouriffait leur cheveux. De son impression de gloire lorsqu'elle était sur scène. Seule pour entamer sa danse effrénée. Avec des gestes lents et languissant elle remit un habit simple. Un haut à dentelles et un short assortie. Un petit gilet de soie et ses éternels rubans dans les cheveux achevèrent le tableau. Il était temps. Elle allait sortir, sortir pour serrer des mains. Sortir pour signer des autographes. Sortir pour vivre. Elle marcha vers la porte. Elle allait l'ouvrir. Elle avait posé la main sur la poignée. Si elle avait su elle ne se serait pas retourné, n'aurait pas jeté un dernier regard dans son reflet. Dans ce qui aurait du être son reflet.

KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaa

Cris de souffrance, de peu et de désespoir. Elle était tombé s'était faite avalée par le monstre noir. Le néant avait foncé sur elle, jaillit de nul part pour l'emporter. Pendant un temps qui lui avait semblé infini elle s'était retrouvé dans un nuage sombre. Elle ne voyait rien, elle avait perdu tout ses sens. Mais en un instant elle les retrouva. ET ce fut avec un hurlement de douleur qu'elle les accueillit. Elle s'était retrouvé projetée contre le sol. Sa tête cogna contre quelque chose de dure. Le liquide chaud commença à se rependre en dehors de son organisme. Que c'était-il passé?

Elle se releva doucement. Sa jambe gauche lui faisait affreusement mal et ses oreilles bourdonnaient. Elle fit quelque pas. Trébucha, tomba à genoux et s’écroula, inconsciente. Lorsqu'elle ouvrit les yeux pour la deuxième fois. Elle sentit une présence à ses côtés. Elle sursauta et le chat qui était en train de la regarder s'en fut en grondant. Miku se reprit et se persuada de ne pas tomber à nouveau. Elle se mit lentement à genoux, une main sur la tempe tant elle la faisait souffrir. Elle avait l'impression d'avoir un concert dans sa tête. Elle mit un pied à terre, l'autre suivit de prés. Elle fit quelques pas incertain et s'appuya sur le mur. Sa jambe la lançait à chaque enjambé et son front saignait toujours. Elle avança, pas à pas. Doucement mais certainement. Peut être qu'elle ce serait arrêté si elle avait entendu. Mais elle n'entendait pas, des diables faisaient toujours la java dans son esprit. Elle ne pouvait entendre les éclats de voix, ni percevoir les bruits de pas. Mais elle les vit. Trop tard. Des hommes débouchèrent dans la rue. Miku se figea. Ils s’arrêtèrent et la contemplèrent. L'un se pencha vers l'autre et dit:

-Tiens donc, ne serait-ce pas un petite nouvelle? Allons nous amuser avec elle.

-Vu sa tête et son état, je pense que oui
.


Le premier fit alors un pas vers elle et dit d'une vois doucereuse avec un sourire montrant des dents mal rangés et sales:

-As tu besoins d'aide ma petite Dame. Nous sommes à votre service, mademoiselle.... ?


Il lui tendit une main, comme pour l'inviter à les rejoindre. Miku eut un mouvement de recul. Elle bégaya quelque chose d’incompréhensible. Que devait-elle répondre. Son nom était connu... elle ne voulait pas le donner. Elle ne voulait pas parler... Elle voulait rentrer chez elle.

-Mi.... Da... Daisy Swi...tsher


Elle tremblait. L'homme se rapprocha encore, il puait, sentait l'alcool. L'autre le suivit de prés. Il semblait plus distingué, plus propre, plus cruel. Miku ne chercha pas à comprendre. Une bouffée d’adrénaline s'empara d'elle. Elle fit volte face et courut. Tant qu'elle put elle couru. Trébuchant, tombant mais se relevant. A bout de souffle elle se retourna. Ils ne semblaient pas l'avoir suivit. Si elle avait su, elle ne se serait pas retourner. Elle mit un pied devant, encore un. Puis plus rien, son pied rencontra le vide elle tomba. Elle atterrit avec un grand plouf dans une eau fraiche et clair. Elle poussa un cri strident.

L'eau jouait avec elle. Il n'y avait pas beaucoup de courant, mais suffisamment pour l'emporter. Personne ne vint l'aider. Il ne semblait pas être la même heure dans ce monde et dans celui de Miku. La nuit était bien engagée, la lune était invisible. Chez Miku, le soir venait de tomber... Miku réussit à se rattraper au bord du canal. Elle y resta accroché en reprenant son souffle. Elle réussit à s'extraire de l'eau et tomba sur le quai. Trempée. Elle rampa jusque sous le pont qui se trouvait à quelques pas et s'appuya contre un tonneau. Elle sombra alors dans une transe sans fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar
Messages : 139

MessageSujet: Re: Disparition innatendue d'une star   Dim 11 Déc - 7:37

La jeune femme était visiblement perturbé par cet enchainement d'évènements ; assis dans un coin sombre , elle avait peur .
Le paysage était sombre ... silencieux , peu de lumière , à peine quelques lampadaires un peu plus loin.
Quelques minutes plus tard , un individu s'approcha avec sa petite lampe il poussa un bruit , que n'entendit Miku. Le même être s'approcha de plus près de miku , posa sa main sur ses épaules et lui dit clairement :

-Hé , vous allez bien?

Les questions prolifèrent , mais sans réponses. Désarmer , l'homme , un peu rondouillard avec une pipe dans la bouche , proposa d'emmener Miku chez elle .. son petit sourire sincère convainquit la starlette , qui se laissa prendre par l'homme.. ils marchèrent le long du pont , et prirent la direction de l'ouest , tout en longeant la cote .
La jeune femme , perturbée , demanda à l'homme ou elle se trouvait , ce dernier lui répondit qu'elle se trouvait au " Point d'eau " plus précisément vers " Le Lac des rencontres " .
Une fois chez l'homme , ce dernier allongea la femme sur son lit , il alla dans sa cuisine afin lui fournir à boire , mais une fois dans sa chambre , la femme dormait . Il la recouvra alors avec sa couverture , sortit calmement et éteignit la lumière.


N'oubliez pas , je ne suis qu'un pnj !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Switsher


avatar
Féminin Messages : 344
Age : 22
Humeur : Abracadabra! *o*

MessageSujet: Re: Disparition innatendue d'une star   Lun 12 Déc - 3:16

Le vide. Elle n'avait envie de penser à rien. Elle venait de sombrer dans un coma factice et profond.Elle s'était rendue compte que toutes les petites peur qu'elle avait enduré dans le passé n'était rien comparé à ce qui lui arrivait à ce moment même. Le mutisme dans lequel elle s'était infiltré était sa seule possibilité d'éprouver un petit réconfort. Lorsque l'homme arriva et la toucha, elle ne réagit pas. Elle savait qu'il était là, elle le sentait et l'entendait. Mais elle n'avait plus peur. Tout cela ne pouvait être vrai. Elle ne répondit pas aux questions posés. Elle se leva, le suivit. Son regard vagabonda. Elle ne connaissait pas le lieu. Devait-elle s'en faire? Non, elle continuait d'avancer. Imperturbable. L'homme était incertain. Il avait l'habitude de rencontrer des personnes perdu, mais jamais aussi apitoyé et touché par le changement.

Au bout d'un certain temps, Daisy entrouvrit la bouche, comme si elle voulait parler. Aucun son ne sortit mais une toux la prit. Elle toussa à en perdre ses cordes vocales. Elle cracha de l'eau puis réussit à parler:

"Je.... suis ou?"

Elle avait tant bien que mal réussit à baragouiné ces paroles. Mais à peine eut elle finit qu'un flot de larme sortit de ses yeux. Un cri se coinça dans sa gorge. L'homme eut un regard doux et désolé. Il lui répondit qu'ils se trouvaient " Point d'eau " plus précisément vers " Le Lac des rencontres " . La jeune femme le fixa de ses yeux implorants:

"Je... il n'y a pas de lieux ainsi dans mon monde."

La fin de sa phrase se brisa. Elle ne voulait pas comprendre. Elle avait peur de savoir. Elle voulait rentrer chez elle. L'homme resta silencieux. Après un moment, il se décida et parla d'une voix profonde et grave:

"Ce n’est pas ton monde. Depuis un certains temps... Les mondes sont perturbés, tout va de travers, tout se fissure..."


Il ne prit pas le temps de finir. Ils étaient arrivé chez lui. Il ouvrit la porte et introduisit la jeune fille. Sans même lui proposer un remontant, il lui présenta le lit et alla chercher des habits. Il les déposa sur le lit pour aller chercher à boire. Daisy resté seule, enfila les vêtements sec. Ils lui allaient trop grand, elle ne le remarqua même pas. Elle ne regardait rien. Elle s'allongea, se roula en boule et plongea dans un sommeil sans rêve. l'homme revint. Il déposa le verre sur le chevet, remit la couverture sur le corps de son invité, éteignit la lumière et alla se coucher.

Il faisait noir. Miku voyait des visages défilaient. Ricanant et grimaçant, elle ne reconnaissait personne. Elle courrait essaya de les fuir puis tomba. Elle aperçut une lumière au fond du gouffre. Elle vit un visage..... Avec un sursaut elle se réveilla. Elle n'aurait pas du. Sa tête lui sembla exploser et elle ne put retenir un hoquet de douleur. Elle attendit un moment. La lumière traversait les volet et lui annonçait que le jour était déjà bien entamé. Elle se leva doucement. Elle avait mal partout et gémit lorsqu'elle posa la jambe par terre. Sa cheville avait démesurément enflé afin d'attendre la taille d'un bon jambon. Elle enfilla ses habilles partiellement secs de la veilles, qu'elle trouvait plus convenable que les vieilles frocs qu'elle avait sur le dos. Elle avança, sa tête tournant un peu et réussit à parvenir jusqu'à ce qui lui semblait être la cuisine. Là, elle s'assit sur une chaise fasse à un bol de céréales et une tasse de thé. Sans aucune retenue elle se jeta sur les mets et n'en fit qu'une bouchée.

Après cela, elle se leva à la recherche d'autres aliments. Elle ouvrit un placard et tomba directement à la réserve. Elle jeta un regard douteux autour d'elle pour vérifier que l'homme n'était pas là et commença à s'empiffrer. Lorsqu'elle attrapa une tomate, une biscotte et un carreau de chocolat, elle entendit un bruit. Surprise, elle se releva et planqua la nourriture volé dans son dos tout en avalant vite ce qui lui restait dans la bouche. L'homme de la veille se tenait dans l'encadrement de la porte. Elle rougit un peu alors qu'il fumer tranquillement sa pipe. Suite à cela, il lui posa quelque questions de convenance afin de savoir si la jeune fille allez mieux. Miku répondit et fit comme si tout était oublié. Mais, elle ne resta pas longtemps. Sous prétexte qu'elle allait au toilette, elle sortit par une porte vitrée et retourna dans la ville. Elle ne faisait confiance à personne. Surtout pas au bonhomme qui l'avait recueillit et qui ressemblait étrangement à son ancien professeur de chant, qu'elle avait détesté. Elle allait réussir à sortit de cette embrouille par ses propres moyens.

La ruelle était plus vivante que la veille. Daisy rentra sa tête dans les épaules et enfonça le chocolat dans sa bouche..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur


avatar
Messages : 139

MessageSujet: Re: Disparition innatendue d'une star   Lun 19 Déc - 3:14

La Starlette , ne savait pas trop ou aller ...la ville n'était pas très grande mais sans objectif précis à quoi sert de marcher?
Toutefois elle remarqua que cette ville : " le Point d'eau " ne portait pas ce nom pour rien... car la ville était traversée par de mini-ruisseaux comme des veines... l'eau , l'essence de toute vie.
Bref , elle continua désespérément à marcher sans savoir ou aller..elle qui ne faisait confiance à personne ni même à ceux qui voulaient l'aider n'a malheureusement que très peu de chances de survivre ; la ville est considérée comme un nid de voyous prêt à en découdre , utilisant l'eau comme moyen de revenu .
Elle vit d'ailleurs dans un coin sombre un petit enfant se faire battre par une dizaine de délinquants.. une lâcheté qui laissa de marbre Daisy. La célébrité allait sans aucun doute avoir du mal à se réveiller de ce cauchemar qu'elle maudit tant. Elle pensa alors à quitter la ville.. car la nuit ne devait pas être agréable dans cette ville... mais ou pouvait-elle aller?


N'oubliez pas , je ne suis qu'un pnj !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Switsher


avatar
Féminin Messages : 344
Age : 22
Humeur : Abracadabra! *o*

MessageSujet: Re: Disparition innatendue d'une star   Ven 30 Déc - 8:36

Miku ne savait pas très bien ou aller. Mais peut lui importait. Elle avait besoin de se remettre. Elle se sentait devenir folle... quelque chose clochait en elle... Cela faisait une journée qu'elle errait. Il se faisait tard, le soleil pointait bas à l'horizon. La jeune fille marchait toujours, espérant trouver quelque chose. Elle n'arrivait à se faire à l'ambiance qui régnait l’oppressant plus que jamais. Les voyous trainaient aux coins de rues et se faisaient de plus en plus nombreux à longueur que la journée finissait. Des éclats de voix retentirent. La star se tourna vers leur direction. Elle aperçut une bande d'adolescent s'en prendre à un petit garçon sans défense. Le petit était en pleure. Il l'aperçut, tendit la main vers elle en hurlant. Elle détourna le regard et continua d'avancer. Ses yeux s'emplirent de larmes. Elle voulait agir! Ses poings se serrèrent et ses membres se raidirent. Elle avait vu les armes des garçons... Elle avait vu leur regard... Ils étaient fous... Elle ne pouvait rien faire, elle passa son chemin. Plus loin, elle aperçut les limites de la ville. Ou devait-elle aller?

"Hey beauté! viens donc me tenir compagnie!"

Une douleur fulgurante envahit sa poitrine. Elle posa une main douloureuse dessus, suffocante elle essaya de retrouver son souffle. Elle tomba à genoux, les yeux écarquillés.

Je sentis le vent dans mes cheveux. J'ouvris mes yeux et regardais l'homme qui me tenait dans ses bras. Il avait du me prendre alors que j'étais évanouis. Lorsqu'il aperçut que j'étais réveillée, il me posa au sol, contre le mur. Je sentais ce qu'il voulait. Il commença à dégrafer mes vêtements. Il se colla contre moi et enfouit sa langue fétide dans ma bouche. Je sentis son sexe se durcir contre ma jambe. Ses mains se baladèrent sur mon corps laissant une sensation froide sur mes membres brulants. Il accéléra son mouvement. Je ne lui laissait pas le temps de continuer. Alors qu'il allait reprendre son souffle j'attrapai sa langue entre mes dents et mordis sauvagement. Je sentis le liquide chaud s'écouler dans ma bouche alors que l'homme hurlait à en perdre l'ouïe. Il crachai le sang tout en me regardant sauvagement. Il allait se jeter sur moi mais finit par terre, les mains sur son sexe précédemment dure. Je me jetais sur lui une pierre à la main et le frappai. Encore et encore je le frappai. Une rire démoniaque s'empara de moi alors que je jetai mes un regard sur le corps palpitant entre mes jambes. Je l'avais tué, il était bel et bien mort.

Je me relevai tout en essuyant ma bouche. Mes vêtements étaient maculés de sang. Je regardai autour de moi. Je vis une femme à la fenêtre d'une des maisons surplombant la rue ou je me trouvais. Ses yeux étaient pleins d'effroi et elle rabattu vivement son rideau lorsqu'elle croisa mon regard. Elle me semblait être la seuls témoin. Je m'avançais vers le ruisseau. Je m'agenouillai devant le flot bleu et plongea mes main dedans. Un filet de rouge s'échappa de ces dernières pour se mélanger à l'onde claire emportée par le courant. Je rassemblai de l'eau entre mes mains en coupe et rapprocha mon visage de la surface. J'y plongeai mon visage en fermant les yeux.


Le soleil traversa ses paupières. Daisy ouvrit doucement les yeux en mettant une main pour la protéger des violents rayons lumineux. Un calme profond régnait en elle. Elle eut besoin d'un moment pour retrouver ses sens et s'aperçut qu'elle ne savait pas ou elle était. Elle s'assit en tailleur sur la bâche. Elle mit du temps pour se rendre compte qu'elle n'était pas sur la terre. Elle était sur un véhicule qui roulait sur une route droite semblant se confondre avec l'horizon. Elle regarda ses mains. Celles ci avaient de profondes traces au milieu de leur paume comme si elle avait serrée quelque chose pendant une longue durée. Les habits qu'elle portait n'étaient pas à elle. Elle se rendit compte que son dernier souvenir était celui d'une douleur horrible qui lui avait fait perdre ses sens... que c'était-il passé? Il y eut une bosse le camion eut un sursaut et Daisy tomba en arrière en rebondissant sur la bâche. Son cœur s’accéléra tandis qu'elle chercher vainement quelque chose pour se retenir. Elle finit par trouver le bord métallique de la remorque. Elle n'osa bouger jusqu'à ce que ses muscles déjà fatiguée crièrent de douleur. Elle finit pas s'apaiser et s'enfonça dans la bâche. Elle remarqua qu'elle ne connaissait pas les habits qu'elle potait. Sans se poser plus de questions, elle s'étira en baillant. Elle se sentait bien. Le soleil l'illuminait et la réchauffait. Elle aimait ses doux rayons sur sa peau. Elle sentit son ventre gargouiller. Gênée par la faim qui la tourmenté, elle partit à la recherche d'un trou afin de découvrir les composants de son véhicules. Elle finit par entrer dedans. Il y faisait sombre, mais de petit rayons perçaient et lui suffisait. Ses yeux s'habituèrent à l'obscurité environnante. Elle remarqua alors que son camion était celui d'un marchand. Mais pas un marchand de nourriture. Essayant d'oublier sa faim, elle s'empara d'un tapis, d'un coussin et d'un gros sac en velours. Elle s'allongea sur son nid et plongea dans un sommeil sans fond. Elle ne savait ce qui lui était arrivé mais elle était exténuée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disparition innatendue d'une star   

Revenir en haut Aller en bas
 

Disparition innatendue d'une star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Comics'n'Books : Le Forumactif , futur référence des Comics et des mangas :: Espace détente :: Avenue des Jeux-Elysées :: La Grande Faille. :: Le Point D'eau-